REPAS DE PAYSAN

repasdepaysantitre

Voulez vous venir à nouveau dans ma machine à remonter le temps ?

Nous partons pour le  XVII Siècle ! dans le monde Paysan Ok ?

machine

bon nous voici arrivé, chut, toujours pareil, on regarde on fait pas de bruit, quelques fois qu’ils nous surprennent ! surtout habillés comme nous le sommes, yaurait comme un blem !

voyons voyons par le trou de serrure, un interieur paysan du 17 ième siècle

CE PETIT GARCON AUX YEUX GRAND OUVERT S INTERROGE T IL ?

CE PETIT GARCON AUX YEUX GRAND OUVERT S INTERROGE T IL ?

je trouve ce petit garcon avec un regard bien pensif, il assite a une scene, il semble être pris en deux personnes , observons donc ce

ces deux personnes

OBSERVEZ,  SON COL BLANC, SA FACON DE TENIR SON VERRE, LE PAIN, LA NAPPE ! L'HABIT

OBSERVEZ, SON COL BLANC, SA FACON DE TENIR SON VERRE, LE PAIN, LA NAPPE ! L’HABIT

DONC GROS PLAN Cet homme, a une barbichette « mode » un col blanc, d’un homme qui n’est pas un homme qui travaille dur, cela reflète un homme aisé, ou certainement pas pauvre, observez encore et voyez ce verre qui semble de cristal, voyez ses mains, sa façon distinguée de tenir le verre, et ses doigts propres ! son habit est également de bonne qualité ! il coupe le pain, le pain ! je vais vous faire un gros plan attendez je vous passe les jumelles

LE PAIN BLANC ! pain des riches ! la facon de tenir le verre homme riche , la nappe blanche ! homme riche, la façon de tenir le couteau et couper le pain comme si c'etait lui le maitre,

LE PAIN BLANC ! pain des riches ! la facon de tenir le verre homme riche , la nappe blanche ! homme riche, la façon de tenir le couteau et couper le pain comme si c’etait lui le maitre,

Le père de famille encore longtemps en France devait couper le pain en faisant le signe de croix avant de manger, on disait meme qu’il avait le droit a la pesée, bref, c’est mon père qui me disait cela oui oui, regardez bien l’image elle en dit pas mal sur le personnage et tout compte fait il ne boit pas mais tend le verre a un autre personnage ! mais lequel ?

MAINTENANT L AUTRE HOMME ala droite du petit garcon

IL VA FALLOIR REGARDER PLUSIEURS CHOSES:

Donc, regardez bien comment il place sa main, bien sage les doigts en dedans posés sur sa cuisse, on dirait qu’il est obéissant, qu’il se tient bien, sans doute est il l’employé de l’autre homme qui semble plus riche !

regardez ses chaussures, tiens tiens, à l’époque paysanne souvent c’etait des sabots, voire nus pieds ! et là des chaussures !!! et bien, c’est un homme pauvre on le voit aux accros de son pantalon, néanmoins il doit faire partie d’une catégorie social un peu au dessus niveau paysannerie, vu les chaussures, vu l’habit qui est tout de meme correct et chaud, on dirait que le petit garçon a le meme d’ailleurs ! serait ce son fils ? qui observe la scene de  deux classes differentes, pensif,

Le pot en terre, dénote l’intérieur et la vaisselle paysanne par rapport aux beaux verres de cristal, ce paysan est assis également regardez bien sur un tonneau couvert d’une planche !

regardez ses habits, sa facon de boire, ses chaussures, le pot,

regardez ses habits, sa facon de boire, ses chaussures, le pot,

Maintenant un autre personnage va intervenir, regardez bien, le tableau se decouvre !

repaspaysanfem

oh là ! une femme ! derriere son époux sans doute, tête baissée, humblement, idem, habillée correctement .

et a coté du ptit garcon ? les pilliers d’une belle cheminée ! alors on est chez qui hein ? chez le paysan, ? chez le riche ? devinez fastoch !……..

allez à qui le riche tend le verre ?

REGARDEZ SA POSTURE LES MAINS ! IL EST RESIGNE, REGARDEZ SES PIEDS NUS ! SON AIR TRISTE,! ET LE REGARD DU MAITRE ! qui lui regarde le paysan PAUVRE ! sa tenue en guenille, sa misere sur le dos ! un mendiant ou encore une categorie sociale en dessous ?

REGARDEZ SA POSTURE LES MAINS ! IL EST RESIGNE, REGARDEZ SES PIEDS NUS ! SON AIR TRISTE,! ET LE REGARD DU MAITRE ! qui lui regarde le paysan PAUVRE ! sa tenue en guenille, sa misere sur le dos ! un mendiant ou encore une categorie sociale en dessous ?

il est assis sur un tabouret a trois pieds, alors que l’autre homme est elevé sur un tonneau !

TIENS EN ZOOMANT UN AUTRE PETIT GARCON ! attendez je vous montre mieux, mais a votre avis c'est qui ?

TIENS EN ZOOMANT UN AUTRE PETIT GARCON ! attendez je vous montre mieux, mais a votre avis c’est qui ?

Dis donc ya beaucoup à voir ici ! c’est sur par un trou de serrure on ne peut voir que les détails, mais cela vaut le coup non ? restez encore un ti peu de toute facon la soucoupe volante ne partira pas sans vous !

un petit gars au pied nu,! le fils du mendiant ? et derriere encore un enfant ? qui joue du violon bien cultivé le regard baissé vers ? vers ? qui ,? je vous le donne en mille ! LE MAITRE, ! et pis pendant que vous zy etes ! derriere dans l'ombre on voit koi ? hein ? un LIT BALDAQUIN !! ca y est vous me suivez,? vous voyez chez qui kon n'est ?

un petit gars au pied nu,! le fils du mendiant ? et derriere encore un enfant ? qui joue du violon bien cultivé le regard baissé vers ? vers ? qui ,? je vous le donne en mille ! LE MAITRE, ! et pis pendant que vous zy etes ! derriere dans l’ombre on voit koi ? hein ? un LIT BALDAQUIN !! ca y est vous me suivez,? vous voyez chez qui kon n’est ?

vous avez  compris que l’enfant au violon ou la viole, est le fils du maitre !

et si je vous propose d’ouvrir vite la porte de cette maison, et de prendre en vitesse une photo ok ? et l’examiner dans la soucoupe avant qu’on vienne nous prendre et nous jeter en prison, ok ? j’ouvre la porte ? allez à la une à la deuz et à la la

TROIZE !

porte

repas de paysan1

HOP ! vite vite on retourne dans la soucoupe !

yo !

faut que je vous dise, tout de même, en conclusion de nos observations !

Le  chien ! je sais pas pourquoi il est là !

ya trois zenfants ! donc trois famille differentes ok ?

et du fait trois classes sociales differentes z ‘ok ?

la femme ? en minorité !

l’intérieur ? celui du « riche »

Ce qui me choque aussi ce sont les teintes ocre marron sauf le vin ! et la robe et le bonnet de l’enfant, le père la mere le fils ? trois encore le  chiffre trois, non mais la couleur c’est flagrant, ouvrez les mirettes, c’est vraiment dingue !

MAIS , ya un MAIS,

ce tableau est des freres LE NAIN, LE REPAS DE PAYSAN, peinture du genre,

mais aski parait , mouais , cé po moi qui le dit, c’est les specialistes du genre, que meme que moi je fais juste récapepetter !donC :

Ce tableau est clair comme  cela, moui, peinture de classe sociale, moui, ok, mais on peut voir la dedans une scene de l’Eucharistie !!!!!!!  d’ailleurs je remarque et la c’est moi qui le dit, que le chiffre trois curieusement est partout, 3 familles 3 classe sociale, trois pieds, moui et pis les trois  rouges, comme je disais au dessus, (le bonnet, le vin, la robe)

les freres LENAIN on voulut peindre une peinture dans le registre d’une culture religieuse offensive,  celle de la réforme  catholique , on dit qu’ils auraient une théologie muette et que par la peinture ils firent connaitre les mysteres  cachés de notre religion ! mazette !(les freres lenain etaient trois freres au fait !)

VOYEZ LE PAIN, LE VIN,  le verre comment est il rempli ? hé hé, rempli de Dieu !

analyse de ce qu'il y a a regarder j'aurai du faire cela au debut c'etait plus court lol

analyse de ce qu’il y a a regarder j’aurai du faire cela au debut c’etait plus court lol

et pour finir, je vous assure , observez bien les yeux ! les regards portés, regardez vers qui les regards se porte, et penser,tirer en des avis, vous allez voir,  vous allez découvrir bien des symboles et des interrogations, je vous dis rien, mais en ferez votre avis, c’est tres interessant,

direction regard, observez

direction regard, observez

BON JE VOUS LAISSE MES BLOGUINETTES ET BLOGUINOUS !

heu juste un truc un peu dingue j’ai suivi les lignes de regard et de trois, trois enfants trois hommes etc, et cela fait une etoile !

analyselenain1

JULIE,

je rajoute, que leur visage la couleur or !!!!!!!!! l’eclairage or !!!!!!!!

oui vous allez me dire que je suis chercher des trucs et des machins, lol

bises vous inquietez pas , demain j’irai mieux, lol

bye bye

Publicités