cela represente quoi cette scene de GREUZE ?

Dites ? Vous souvenez vous de ma machine à remonter le temps ? bon on zy va ?

 

 

J’espère que vous avez mis vos habits du  18ième !

ah ! nous voici arrivé, on se pose ok , on reste groupir s’il vous pli, et approchez vous et regardons par la fenêtre de cette maison de petite bourgeoisie, ouais ?

 

Heu ! pouvez vous remonter dans la machine car là ya comme un probleme, je me suis trompée d’époque ! allez vite, pressez vous, et les mecs qui sont encore devant la porte, s’il vous plait !!!!!!

pfffff

AHHHHHHHHHHHH  nous sommes arrivés, ! tiens cette maison là me plait bien ! on descend !

 

QUE VOYEZ VOUS ,?  Un homme les mains tendues ? pourquoi ?

 

 

Tiens ses habits nous en dit un peu plus, c’est un petit bourgeois,Le costume d’un gentilhomme du 18ème siècle  une veste longue,  on peut imaginer une chemise blanche, et un pantalon court,bien sur des bas ! et puis des souliers! avec un talon. oui c’est un bourgeois, sinon il y aurait pas de chaussures et un si bel habit !

regardez de plus pres il tend quelque chose à quelqun !

 

 

si vous regardez bien par le trou de la serrure, il tend un papier à un homme, un homme egalement bien habillé apparemment ! et puis à y voir de plus près un tout jeune homme même !

et pis c’est qui la meuf ! heu la dame, qui est derriere avec sa coiffe, tiens tiens, encore une indication sur la tenue de cette époque

A cette époque les femmes portent des coiffes, paysannes aussi, mais la coiffe blanche c’est surtout pour les bourgeoises avec desfois des ornements  !

et la paysanne sera de la grosse toile c’est comme le tablier, vous pouvez voir une bourgeoise avec un tablier, mais c’est décoratif, sinon c’est de la toile epaisse pour la paysanne ou servante, c’est pas la même utilité,

Si on regarde l’homme assis, on a l’impression de quelqun d’écriture non ? un notaire sans doute, regardez son chapeau, et puis il a l’air avec sa plume de prendre note de ce que dis le viel homme…..

Mais la femme, quelle est son expression ? on va zoomer ok ?

 

 

On dirait l’épouse de cet homme et à son expression et sa main sous le menton, elle semble perplexe, non non ce n’est pas sa femme, non elle ressemble pas à une épouse mais a une fille, et une fille JALOUSE ! pas trop contente de  ce qui se passe……. regardez bien son attitude l’expression de son visage,

PATIENCE ! on arrive à la fin ! et juste un ti clin d’oeil encore, surtout que je me suis amusée à vous faire une feinte, lol, vouiiiii, regardez bien le zoom

 

Ce n’est pas l’homme agé qui tend un papier, mais c’est le jeune homme, bien sur c’est l’homme agé qui lui a donné, le jeune homme semble bien respecteux , il ecoute l’homme sans doute qui lui prodigue des conseils,

mais ! regardez les mains ! un bras  de femme entrelacée avec celle du jeune homme, ca y est ? vous comprenez la scene ? l’histoire que vous  voyez ? cela vous dit il quelque chose ?

un notaire, , un jeune homme une jeune fille ?

 

allez je vous en devoile plus,

sur la droite, un petit garçon que nous n’avions pas vu tout à l’heure, il est jeune et n’a que faire de ce qui se passe, un notaire c’est trop rigolo pour lui, et tout ce monde !

Voici une belle jeune fille n’est ce pas, qui s’accroche au bras du jeune homme,

regardez bien sa posture, elle en dit des choses,

regardez aussi j’en profite pour voir la robe et le tablier de la jeune fille

 

je suis certaine que vous commencez à comprendre  ce qui se passe derriere ce trou de serrure n’est ce pas ?

cette jeune fille s’accroche au bras de son fiancé, et bien timidement,on dirait meme qu’elle ose pas le toucher non ?

observez bien la facon dont le peintre à fait cette posture, et puis regardez bien aussi les yeux baissés de la jeune fille

regardez aussi les vêtements, vous verrez la coiffe, la robe blanche pure, et puis les coloris des hommes, à cet époque les tissus devenaient beaucoup plus colorés,

mais un autre personnage , une autre jeune fille est là ! elle semble pleurer sur l’épaule de la jeune fille, c’est qui a votre avis ?

allez je  vous le dis, c’est sa soeur !!!!!!! elle est si triste ce jour là ! comme si elle allait perdre sa soeur chérie, tandis que l’autre jeune fille derriere le monsieur agé, qui est vous avez compris le père, celle ci est jalouse,

beaucoup de sentiments n’est ce pas dans ce tableau, mais c’est pas fini

pendant que la soeur pleure sur l’épaule de sa soeur aimée, la maman s’accroche au poignet  de la jeune fille, comme pour la retenir, ! elle ne veut pas qu’elle parte,

et puis la toute petite fillotte a gauche, que fait elle ?

elle lance des graines aux poules, savez  vous pourquoi ? le peintre ici a voulut montrer le symbole de la fertilité,

hum hum, vous comprenez de plus en plus n’est ce pas ?

tiens regardez les derniers personnages au fond a gauche

un autre petit frère sur la pointe des pieds qui s’interesse à ce qui se passe, peut etre veut il lire ce que le notaire a écrit ! et puis deux petites filles sagent et disciplinées, qui assiste à la scene de la grande soeur qui va ? qui va ?

 

SE FIANCER !

ouvrons vite la porte pour mieux voir la scene et apres on file a toute vitesse dans la machine ok ?

Ce tableau se trouve au Louvre

le peintre c’est GREUZE JEAN BAPTISTE

Donc vous avez raison, c’est une scene de fiancaille,

mais ce tableau est ce qu’on appelle une scène de genre, le peintre a voulut montrer les differents sentiments, au sein d’une famille,  l étude du caractère y est tres importante, ce peintre a fait d’autres tableaux, montrant des faits de societé, comme l’alcoolisme !

Ici ce sont des valeurs morales, ce peintre etant marié à une femme qui l’a ruiné et trompé, il a voulut ici montrer  combien une femme doit etre obéissante , pure, etc

justement si vous faites attention les hommes sur la toile agissent et pas les femmes, elles subissent leur emotions, mouais !

autre détail interessant, la scene se trouve dans un interieur un peu paysan, non ? pourtant non, les habits nous le prouve, la dot, l’armoire, le linge, le pain, la piece est pas bien éclairée, comme si cela n’avait pas vraiment d’importance, comme si paysan ou bourgeois, le probleme etait le meme, les sentiments sont là,

 

allez on s’en va mais, ya un tout petit detail tout petit, mais en fait dans l’escalier, ya un homme qui monte, il est a mi hauteur, dans les croquis il etait en entier, je vous montre,

 

comparez

 

JE VOUS FAIT LE BISOUS ET PUIS AU FAIT J AI FAIT UNE FAUTE LOL JE VOUS AI DIT QUE LE NOTAIRE AVAIT UNE PLUME, PFFFFFFFFFFFF

C EST PAS VRAI, C ETAIT JUSTE POUR VOIR SI VOUS SUIVIEZ, gnaf gnaf gnaf

 

julie pour vous mes bloguinou, lol

Publicités