AMOURRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

Afin de rendre plus jolie la lecture et l’histoire qui va suivre, ne sachant pas mettre de musique sur un billet, je vous demanderai si possible de mettre la video en ligne et de lire cette histoire véridique !

Aimez Vous les Belles Histoires d’Amour ?

Surtout quant elles sont vraies !      

ABELARD ET HELOISE

Théologien et philosophe français (Le Pallet, près de Nantes, 1079-prieuré de Saint-Marcel, près de Chalon-sur-Saône, 1142).

Nous sommes sous le règne du Roy, LOUIS VI

ABELARD, est un jeune garçon, son père est le Seigneur du PALLET

Noble famille !

Sa vie est déjà toute tracée, mais !…….ABELARD, a une immense passion !

celle de l’écriture, !

Il quitte alors sa famille, n’ayant que faire de son héritage, il se rend alors à Paris

Il va avoir comme Maître  GUILLAUME DE CHAMPEAUX !

(plus tard il y aura concurrence entre le Maitre et l’élève)

et à 22 ans seulement !!!!! le voilà dirigeant l’Ecole de Corbeil et de Melun

Il va aussi s’interesser à la dialectique, et va également ouvrir une Ecole à Paris !

Un jour, un fameux jour ! le Chanoine Fulbert le fit venir :

FULBERT : Jeune homme, j’ai une requête à vous demander, j’aimerai que ma nièce soit votre élève, pourriez vous lui enseigner les sciences ?

ABELARD: serait il possible de la rencontrer ?

FULBERT: bien certainement, je vais la faire appeller

Et là !!!!!!! HELOISE arrive ! elle est magnifique, elle n’a que 17 ans , et à la beauté de cet âge, elle vient d’une bonne famille et à une présence digne de son rang !

Elle est si pure, si ravissante, si séduisante ! et si savante pour son jeune âge !

ABELARD, est un jeune vigoureux homme, qui a réputation de séducteur !

HELOISE, est confuse, et troublée, elle qui est placée par son oncle au couvent d’Argenteuil et qui ne voit pas d’homme !

Chapelle Saint-Jean-Baptiste – intérieur
©Ville D’Argenteuil – photo J-Y Lacôte 2005

C’est à ce moment, que leur Amour va naître et ne jamais s’arrêter de s’enflammer, mêlant l’amour de l’autre, et la passion charnelle,

Il parait que c’était une immense passion, autant d’esprit que de corps

Léon-Marie-Joseph Billardet (1818-1862)
Abélard instruisant Héloïse et
Héloïse et Abélard surpris par Fulbert, 1847
Huile sur toiles – 266 x 144,5 cm (chaque tableau)
Nantes, Musée des Beaux-Arts
Photo : Didier Rykner

Mais de leur étreinte, Heloise va être maman !

ADELARD  : Heloise allons nous cacher, chez moi en Bretagne

HELOISE :   Oui , personne ne doit savoir, mon oncle !!!!! mon Dieu !

ADELARD : Heloise de cet enfant, nous devons nous unir, marions nous,

et ainsi ils se marièrent en cachette,

Mais le scandale éclate, l’oncle les a surpris !

Heloise retourne au couvent, et Abelard est accusé par L' »oncle de violeur, ceci afin de garder l’honneur de sa nièce !

SEPARATION D ABELARD ET HELOISE QUI RETOURNE AU COUVENT !

L’Oncle va alors faire quelque chose d’atroce, il va faire justice lui même et Châtrer  ABELARD !!!!!!!!!

Mais, ! comment arrêter deux êtres de s’aimer ? vous qu’en pensez vous ?

Ce ne sera pas possible, HELOISE et ABELARD, continueront de s’aimer davantage, ils vont entreprendre une correspondance exceptionnelle écrite en latin dont vous pouvez trouver des ouvrages.

ELLE

Par quelle douceur d’écriture m’adresser à toi, bien-aimé,
cela dépasse la capacité de mon esprit ;
car, de même que le cœur humain place au milieu du sang le siège principal de son exultation,
mon esprit t’a choisi comme son désir le plus haut dans toute forme d’affection.

LUI

Que ta nuit soit claire, qu’il ne te manque rien sinon moi.
Et quand, ma belle, je te manque, pense manquer de tout.
Aperçois-moi dans ton sommeil, quand tu veilles pense à moi.
Et comme je suis le tien, sois pour moi mon esprit.

 

HELOISE resta la compagne de son amour jusqu’à la fin de leur vie !

En 1129 elle fut la première femme philosophe !

Elle devint abesse du Monastère le Paraclet (champagne)

ABELARD meurt  à 63 ans (à Chalon sur Saone)

HELOISE décèdera à 75 ans

Cette si belle romance, passion, si spirituelle, va émouvoir bien plus tard  les « gens »

Ainsi les ossements des deux amoureux vont être transferés au Père Lachaise, grâce à la Mairie de Paris,

Tous les deux ensemble, unis !

Alexandre LENOIR, Tombeau d’Héloïse et Abélard ~ inauguré le 6 novembre 1817 ~ Cimetière du Père Lachaise, PARIS

Chut, je m’en vais sur la pointe des pieds je ne voudrait pas les déranger,….

JULIE

Publicités