un mari en femme histoire vraie !

UNE DROLE DE VIE, QUE CELLE DE :

PAUL GRAPPE DIT SUZETTE et LOUISE LANDY son épouse.

Louise ! assassina son mari , d’un coup de revolver dans leur petit appartement, leur petit enfant tout près de là ! mais pourquoi ?

Nous sommes à Paris, dans le Paris Ouvrier des années 20, ! Joséphine Baker ! Rudolphe Valentino ! et l’émancipation de la  femme , la femme garçone !!!!!!!

cheveux courts, jupes raccourcies et pantalons d’hommes !

libération de certaines moeurs, homosexualité féminine plus du tout  cachée !

Alors dans ce monde un peu fou, des années folles ! pourquoi donc Louise fit ce terrible geste ?

je vais vous le dire ne vous inquietez pas,

PAUL, vient d’un millieu modeste, dans le 13ème arrondissement de Paris, il a été balloté entre sa mère , sa grand mère, et n’a pas suivi d’étude, adolescente il est analphabète, mais il décide de suivre des cours d’opticien ! il aura même son certificat et aura une qualification  rare d’optique ! pendant cette période il décide de prendre des cours du soir de Mandoline.

LOUISE, vient également d’un milieu ouvrier, mais a eu son certificat d’étude haut la main ! à l’époque cet examen était très important et toutes les femmes ne le passait pas. Louise est une personne timide et effacée , n’ayant pas de succès auprès des garçons . elle a 17 ans et décide de prendre des cours du soir de …..Mandoline !

c ‘est là qu’ils vont tomber amoureux

et s’aimer.

Paul et Louise vont se marier et vivre tout à fait normalement, mais voilà 1912, Paul doit faire son service militaire, service qui dure deux ans ! il n’apprécie pas du tout cette ambiance, puis la guerre est déclarée, Paul est envoyé au front, il fera 1 mois de guerre, tout y est dur, effrayant, il y est blessé à la cuisse, il va recevoir des soins et on le remet au front, en novembre il est blessé à la main, mais bizarre il a le doigt mutilé , l’index droit, on a un fort doute qu’il s’est mutilé et amputé pour ne pas faire la guerre, il passera alors au conseil de guerre, et on lui dit d’arrêter de tirer au flanc car sinon il y aura de graves répercution ! mais il répond ok regardez moi je vais bientôt deserter…………………………..

Paul va donc s’enfuir, et se réfugier chez son épouse, alors l’idée lui prend de se travestir en femme,! bah oui ! à  cet époque, on veut des hommes pour faire la guerre, pas une femme ! malgré que des femmes veulent aller au front, on les refuse, soit, lui, il se déguisera en femme, et de plus sera la compagne de son épouse, il va pas jouer la veuve éplorée non non, puisque la mode est aux garçonnes, et que l’homosexualité féminine est « acceptée » allez hop ils vont se faire passer pour un couple de femmes.

LE HANNETON , FUT UN CAFE CELEBRE PREMIER RENDEZ VOUS LESBIEN

une garçonne

Alors Louise maquilla Paul qui devint Suzanne, ceci pendant 10 ans !

Louise travaillait très durement, pour payer les maquillages et les soins, pour rendre la peau de son mari le plus féminin possible,

PAUL, en tenue de femme

Mais alors tout va basculer, Paul devient de plus en plus fainéant, ne travaille pas et laisse sa femme aller au travail malgré le petit enfant qu’elle a avec lui ! Paul boit, et devient violent, comme beaucoup d’alcoolique il injure son épouse, et il s’en va danser, s’en va boire , s’en va séduire, hommes et femmes, Il aura même une petite notoriété, car il sera reconnu comme la première femme qui sauta en parachute !

Paul va au bois de boulogne, à cette époque, il n’était pas ce bois reconnu de maintenant, mais …… il était coutume d’y aller pour y rencontrer des personnes n’ont pas prostitués mais libertins, surtout Avenue des Accacias, plus tard, il y aura la prostitution, donc a une certaine heure, couples coquinous, et à une autre heure prostituées.

Paul pouvait aller à toutes les heures ! on connait ses frasques, parce qu’il tenait un journal intime ! voui voui, dedans était noté, les plans craccrac, les instants intimes notés, c’est à dire, très bien , bien, et aussi les pratiquesdifférentes bref tout un récit !

PAUL au bois de Boulogne

Louise était malheureuse par ce mari qui buvait et se vautrait en compagnie de femmes et hommes de moeurs légères, Paul devint même proxénète, !

Il décide d’emmener son épouse avec lui au bois ! elle veut pas, Louise a peur, mais Paul est si violent et manipulateur qu’elle va donc le suivre, et faire de l’échangiste,

On trouvera un album photos de photos heu ………………………. avec des ……. ou par exemple il…et que ……… puis……du coup ……….et vlan…..et paf……et que je …  (censuré excusez moi !)

PAUL, en homme 1925

PAUL , en fille

Voici l’armistice

!!!!!

Plus besoin de se cacher alors ?

Paul , Louise, et leur bébé

Donc, Paul va reprendre son costume d’homme, mais ce n’est pas si simple que cela, car il ne sait plus qui il est, SUZANE ? PAUL ? et puis son alcoolisme est  de plus en plus important, il violente son épouse, la maltraite, et part des soirs entiers, habillé moitié homme moitié femme, c’est un calvaire pour Louise ! Son stratagème ayant été découvert, il reçu beaucoup de lettre d’admirateur, et d’admiratrice qui lui demandait comment il arrivait à s’épiler si magnifiquement, ! En fait il faisait des soins de electrolyse ! oui oui couteux ! et cela fonctionnait très très bien ! et pour son décolleté, il s’arrangeait avec le maquillage pour faire illusion. Louise partit avec Paco, un amant , qu’elle avait eu pendant une soirée d’échangisme, mais Paul , manipulateur, le promettant de ne plus être méchant lui demanda son retour !(menace de suicide, de meurtre etc)  hélas elle accepta, il y eut une petite période de calme, et leur enfant grandit tout doucement, sauf que ….. Il redoubla la boisson voire 5 litre de vin par jour ! il ne pouvait nourrir sa famille, allait chez sa mère lui faisant croire qu’il était policier, et en fait aller chez sa mère uniquement pour manger !

Fin de l’histoire ?

Alors remettez cette video, toujours sans regarder,(juste pour avoir de la zik, mais vous pourrez regarder apres lol)  allez hop, EPILOGUE

Louise était si malheureuse ! ce soir plus que les autres soirs !

Un soir, le petit n’allait pas bien, il avait de la fievre, on avait dit, c’est la rougeole, Mais, sa fièvre ne baissait pas Paul n’avait que faire, il laissa sa femme et son petit seul, Et puis il revint, mais complètement ivre comme d’habitude, il s’allongea sur son lit, mais il hallucinait, c’est alors que Louise lui dit, « Paul, le petit… » et là il se mit à crier en tapant dans le dos de sa femme, « vous allez encore m’emmerdez » Alors, le petit se mit à pleurer, et des pleurs de peurs ! Louise dit à son enfant, ne t’inquietes pas mon petit, ce n’est rien !

Elle prit le revolver et tira sur son mari, elle se rendit immédiatement à la police,

Nous sommes en 1928 à la prison de ST LAZARRE, elle sera libéré 1 mois après, mais pendant sa détention son petit meurt, elle aura eu une sortie pour être à son chevet, et une sortie pour l’enterrement ! elle fut jugée, on eut un doute sur le fait qu’elle ai prémédité ce meurtre, mais , la personnalité de Paul, la violence, l’alcoolisme de  celui ci et surtout la mort du petit enfant alors que Louise était emprisonnée, fit qu’elle fut acquittée. Elle dit qu’elle a tiré parcequ’il était violent et qu’elle a pris le revolver qui était là à coté sans intentiion de tuer, mais pour se protéger.

6 mois plus tard, Louise se maria,

je ne sais pas si elle a finit ses jours heureuse ,

Publicités