JEAN PIERRE

 

Hier un ami blogueur, est décédé, se suicidant,

j’ai pas cru ou pas voulu croire que c’était vrai, car la veille sur msn on avait rigolé,  je connaissai certaine peine de son coeur mais je pensai qu’il assurait, en tous les cas il ne montrait pas ce désarroi,

et puis voilà c’est sur il est mort, mort, j’arrive pas a y croire, lorsque j’ouvre mon ordinateur je vois son nom, je regarde dans ma boite mail si il m’a pas envoyé comme tous les jours une petite image de bonjour, je regarde si il est pas connecté, fffffff, je regarde son blog, avec toutes ses photos , sa musique, j’ai relu certains com qu’il m’avait envoyé, et cela me fait pleurer, vraiment, je l’ai jamais vu , jamais parlé au téléphone, mais cela faisait un petit bail qu’il était dans mes amis,  la veille si j’avais su au lieu de déconner, j’aurai du le faire parler, bah non je voulais le faire rire, on a rigoler d’ailleurs avec des vannes a deux balles, 

cela me fait vraiment chagrin, il était pas virtuel, il etait vraiment réel et son déces l’ai maintenant de plus en plus dans ma tete, je commence à me rendre compte que c’est vrai, !

ya des gens qui disent dans les coms on accepte sa volonté, moi cela m’agace d’entendre cela, quand je vois la raison, je me dis que c’est pas une volonté cela méritait pas cela, cette mort me révolte, parceque cela a été un geste sur le moment de chagrin et de raz le bol,

il me mettra plus un petit mot sur mon blog, plus de petit mail pour me dire des trucs, plus d’images, plus de diaporama plus de blagues et on lira plus ses poemes

je vais pas faire de billet ces jours ci, parceque je me sens comme en deuil, je me vois pas faire du blabla, ou faire des videos droles, c’est comme si j’avais perdu un etre cher, on avait en plus un point commun dans notre passé qui nous avait fait nous rencontrer,  je peux pas oublier pour le moment toutes ses choses qui reviennent , j’ai envie de dire non c’est pas vrai non, je voudrai remonter le temps, lui dire attend j’arrive, mais pourquoi il disait que ca allait, pourquoi il faisait son fier,

je vous embrasse tous,

Julie

Publicités