minuscule de moi

  

 ALLUMEZ LA MUSIQUE ET LISEZ MON POEME

MES AMIS !

 merci !

 

 

 

minuscule de Moi ! 

 

je me souviens

de ta présence dans l’absence

toi

 

et de mes yeux s’évaporent des notes bleues

 

hélas !

 

je suis allongée là

et je me meurt

allongée à tes pieds  levant les yeux vers tes branches tendues

qui essaient d’attraper le ballon soleil

si chaud !

et ton abri vert au dessus de ma tête

transparent de vert à la lumière

toi l’arbre !

 

 

j’entend encore le sifflement du vent

des grillons, et des hannetons

petit oreiller de mousse tachetée de fleurs blanches

coquilles avançant lentement le long d’une brincille

comme ce monde est minucule !

il est comme moi !

personne ne le vois !

 

hélas !

 

et si mes notes bleues devenaient des bulles de cristal

et que meme à l’intérieur il y aurait des couleurs d’arc en ciel

et mème que…

rien …..

 

rien n’existe

je suis sur cette terre

je dois me taire !

 

hélas !

 

 

si je  part

peut etre m’aimerait on davantage ?

je serai dans un cadre ….

posé là ,sur la cheminée ou sur un meuble !

et on passerait devant moi,

j’entendrai sans doute des compiments

des gentillesses !

 

mais que faire de tout ces mots,

de ces courages

de ces tout peut s’arranger

moi qui ne vait nulle part !

puisque ma route n’a pas d’issue

 

si ma vie s’arretait là

sans plus de violence

 

si mon âme papillon

à tire d’aile

volerait vers les fleurs de paradis

 

si ma présence dans l’absence aussi !

 

 

Julie

2010

 

 

 

 

 

Publicités